Visite du Château de Gödöllő

Visitez le deuxième plus grand palais baroque du monde, et le plus grand en Hongrie, le château de Gödöllő! Son édificateur, Antal Grassalkovich, célèbre seigneur Hongrois du XVIIIème siècle, était l’homme de confiance de la reine Marie Thérèse. Le château d’une richesse historique et architecturale sans égal servit de modèle dans toute l’Europe.

Le château construit sur la propriété seigneuriale de centre de Gödöllő est la parfaite représentation du train de vie de l’époque : une salle d’honneur éclatant de couleurs blancs et or, des pièces ornées de fresques, des bains carrelés de plaques de marbre, un pavillon floral, un théâtre baroque et un immense parc. De 1867 à 1916 le bâtiment fut la résidence de repos de François-Joseph Ier et de la Reine Elisabeth (Sissi). De 1920 à 1944 il devint résidence d’été du gouverneur Miklós Horthy. Après la Seconde Guerre mondiale, suivirent cinquante ans de décrépitude, le château était utilisé à des fins indignes. Une campagne de restauration accélérée permit la réouverture du lieu en 1996 : le château retrouve son faste. La salle d’honneur et les appartements royaux son rénovés, une exposition est ouverte en hommage à la Reine Elisabeth. Les 26 salles accessibles constituent l’exposition permanente du château royal : elles offrent aux visiteurs une vision de la vie quotidienne de la famille impériale à Gödöllő.

La visite de l'Intérieur et la promenade à travers les jardins du château vous donne un aperçu de l’époque sous l'Empire Austro-hongroise.  Notre guide vous familiarisera avec les secrets de la vie privée, les portes secrètes, les chambres et les amants du couple royal.

Le théâtre Baroque du Château de Gödöllő

La suite du comte Kristóf Migazzi, cardinal-archevêque de Viennes et évêque de Vác, ami d’Antal Grassalkovich Ier – située dans l’aile sud du château a été transformée entre 1782 et 1785 en théâtre par le prince Antal Grassalkovich II. Le théâtre baroque, appelé théâtre saisonnier pouvait accueillir environ 100 personnes, et ne proposait de représentations que lors du séjour à Gödöllő de la cour princière. La musique était offerte par l’orchestre permanent du prince, composé de 24 membres. Les murs intérieurs sont ornés de peintures murales de style baroque tardif, classiques et décoratives, élargissant l’espace en perspective. Le théâtre a cessé son activité lors des travaux de 1867, année du Compromis austro-hongrois, avec la construction de deux plafonds transformant cet espace en 15 pièces. Le théâtre du château a été rouverte durant l’automne de 1986. Le théâtre est le seul théâtre avec un système de coulisses en Hongrie, comptant aussi comme rareté en Europe. La reconstruction du théâtre du château représente un des plus beaux exemples de conservation de l’héritage architecturale nationale. Le théâtre a reçu un prix en mai 2004 lors du VIème Concours de Récom-pense du développement immobilier Hongrois du FIASCI (Organisation Mondiale du Développement Immobilier), ainsi qu’une distinction sur le plan international à Houston.

Le Pavillon de la Colline du Roi

Jadis, la curiosité du parc du Château de Gödöllő était la colline du roi surmontée du pavillon. Antal Grassalkovich Ier a dressé le bâtiment hexagonale de 6,5 mètres de diamètre dans la deuxième moitié des années 1760. L’intérieur du bâtiment était décoré de portraits á l’huile insérés dans des cadres en bois : portraits des chefs hongrois de l’époque de la Conquête et des rois hongrois. Selon les connaissances actuelles, des 54 portraits ne restent que 14, propriété du Musée National Hongrois. Puisque pour plusieurs raisons, l’insertion des peintures dans les cadres en bois était impossible de réaliser, il a fallu entièrement refaire la série. Les pièces disparues ont été réalisées à partir de photographies prises dans les années 1890.

Album photo:

 

Durée de la visite : 4 heures
Transport : en voiture privée pour 1-3 personnes, en minibus pour 4-15 personnes, et en bus pour des groupes plus nombreux.

Avis de voyageurs

Nous n'avons pas eu d'attendre des queue et cela nous a permis d'entendre et de comprendre toute l'histoire étonnante et les détails du début à la fin. - René